Tisanes, cures… Astuces naturelles antifatigue

En fin d’hiver, accompagnez votre organisme en douceur pour lui permettre de récupérer. Des gestes simples pour retrouver rapidement de l’énergie!

bruce-mars-wBuPCQiweuA-unsplash-2
Retrouver l'énergie

Vous avez l’habitude d’enchaîner les cafés lorsque vous êtes fatigués ?

Ce n’est pourtant pas la solution. La sensation de fatigue est en effet un signe que nous envoie notre organisme pour nous inviter au repos, voire à nous signaler un problème de santé. Or les boissons excitantes, en donnant l’illusion d’un regain d’énergie, ne font qu’aggraver le problème en nous poussant à faire comme si de rien n’était.

Si vous vous sentez fatigués au réveil

Commencez la journée non pas par un café mais par une infusion de thym. En complément, et si vous avez vraiment besoin d’un effet « coup de fouet », préparez-vous un « citron chaud » : coupez un citron bio en deux, placez-le dans une petite casserole, couvrez d’eau et faites bouillir 3 minutes avec éventuellement un bâton de cannelle. N’oubliez pas d’écraser le citron avant de boire ce grog revigorant afin de profiter au mieux des principes actifs stimulants et antiseptiques de l’agrume.

Citron chaud
Le citron chaud pour un effet "coup de fouet"

Vous avez l’habitude d’enchaîner les cafés lorsque vous êtes fatigués ? 

Ce n’est pourtant pas la solution. La sensation de fatigue est en effet un signe que nous envoie notre organisme pour nous inviter au repos, voire à nous signaler un problème de santé. Or les boissons excitantes, en donnant l’illusion d’un regain d’énergie, ne font qu’aggraver le problème en nous poussant à faire comme si de rien n’était.

Jus de carottes
Jus de carotte frais pour la vitamine C

Donnez-vous du jus

Si vous disposez d’un extracteur, c’est le moment de l’utiliser : préparez-vous un jus de carotte frais. Vous bénéficierez ainsi d’un apport naturel de vitamine C. Comptez environ 250 g de carottes pour un verre et ajoutez une tranche d’1 cm de gingembre frais, aux propriétés toniques et antimicrobiennes. Et pour éviter le coup de barre après le déjeuner, préparez-vous une tisane d’aigremoine eupatoire (Agrimonia eupatoria) : prise à la fin du repas, elle aide le système digestif et notamment le pancréas dans son fonctionnement. C’est aussi une plante intéressante après infection virale dont on peut préparer 1l d’infusion à boire sur la journée, tous les jours pendant 3 semaines.

Porridge
Le porridge d'avoine

Fatigués depuis plusieurs jours ?

Il est fréquent d’être fatigué à la fin de l’hiver, comme d’ailleurs à chaque changement important de température. Notre organisme doit en effet s’efforcer de s’adapter au mieux aux variations météorologiques. Pour le Dr Jean-Christophe Charrié, médecin généraliste et spécialiste des remèdes naturels, la solution est dans le bol : « préparez le matin un porridge d’avoine, en faisant chauffer quelques cuillères à soupe de flocons dans du lait végétal, de préférence du lait d’avoine ».

Flocons d’avoine et cassis

Cette céréale est en effet très intéressante en cas de changements de température car selon le médecin, elle est dotée de propriétés stimulantes de la thyroïde. Or cette glande a pour fonction d’aider le corps à s’adapter dans le temps. En parallèle, faites une cure de 3 semaines d’infusion de feuilles de cassis (Ribes nigrum), une tisane à l’action tonique et qui va vous aider à ne pas tomber malade.

oatmeal-3171723

Outre le froid, le manque de lumière et les infections virales en épuisent plus d’un en hiver. A toutes ces causes de fatigue, s’ajoute l’alimentation, souvent trop riche en saison froide. 

Bouleau-arbre
La cure de jus de bouleau

C’est ainsi qu’à la fin de l’hiver, à cause des excès de table, le corps va naturellement commencer un drainage que vous aurez tout intérêt à accompagner en réalisant une cure de sève de bouleau. 

Si vous disposez d’un arbre adulte dans votre jardin, ou si vous avez repéré un beau spécimen sur un terrain dont vous connaissez les propriétaires, vous allez pouvoir récupérer vous-mêmes la sève (voir Pas-à-pas).

Sinon, commandez en ligne ou en magasin bio de la sève fraîche (voir carnet d’adresses). La cure dure généralement 21 jours, à raison d’un verre par jour le matin à jeun. 

Il existe aussi du « jus » de bouleau vendu en pharmacie dont on prend 3 cuillères à soupe dans 250 ml de Contrex, une eau au pouvoir drainant important.  

Citron chaud cannelle
La cure de citron sur 20 jours

Cure intense de citron

Une autre cure est possible, celle de citron qu’il est recommandé de prendre pendant 20 jours selon le procédé suivant :
  • Le premier jour, faites bouillir 1 citron bio coupé en 2 dans de l’eau pendant 5 minutes et écrasez-le avant de boire.
  • Le second jour, passez à 2 citrons, et augmentez ainsi d’un fruit par jour pour arriver jusqu’à 10 le 10ème jour, puis diminuez à nouveau à partir du 12ème jour pour revenir progressivement à 1 citron.
  • Il faudra au fur et à mesure augmenter la quantité d’eau utilisée pour réaliser la décoction, soit environ 1 l pour 5 citrons et 1,5 l pour 10 citrons.

Fatigués de manière chronique

Il se peut qu’à la lecture de cet article que vous réalisiez que vous vous sentez fatigué depuis déjà plusieurs semaines. Il est dans ce cas important de consulter un médecin qui pourra vous aider à identifier ou à écarter une cause grave comme un burn out ou une pathologie physique. Un bilan sanguin sera peut-être nécessaire. Si aucune origine n’est trouvée, il vous faudra, en plus des cures et tisanes proposées dans cet article, revoir votre alimentation pendant plusieurs semaines : supprimez alors les sucres, les viandes rouges, les produits laitiers et ceux à base de blé. Et vive les bons légumes du potager !

Convalescence : les produits de la ruche!

Miel

Comment se remettre d’une hospitalisation ou d’une longue maladie?

Le Dr Jean-Christophe Charrié, médecin généraliste et auteur du livre Se soigner toute l’année au naturel (Prat éditions), conseille de se tourner vers la gelée royale et le pollen car ils apportent un cocktail de vitamines, d’enzymes et d’éléments nutritifs bien utiles pour la restauration cellulaire. « Ils ont des effets bénéfiques sur au plan psychique », ajoute Dr Charrié

Choisissez la gelée royale en première intention, « sauf si vous êtes en convalescence après un traitement contre le cancer car cet aliment destiné aux reines favorise la multiplication cellulaire ». Prenez-en le matin à jeun environ 250 mg. Après un cancer, mais aussi après tout autre maladie, le médecin recommande le pollen « médicalisé » à la marque Pollergon, qui présente une très bonne biodisponibilité des actifs. Prenez 3 gélules par jour pendant 3 semaines.

  L’art de la sieste

Sieste bébé

Préparer des remèdes naturels antifatigue, c’est bien, avoir un sommeil réparateur, c’est mieux ! 

Pour cela, il est essentiel de se coucher et de se lever à heures fixes, jour après jour. Mais si vos nuits restent agitées, n’hésitez pas à faire une sieste, surtout si vous avez tendance à ressentir de la fatigue après le déjeuner. La dynamique digestive entraîne en effet un endormissement physiologique. 

Mais attention : ne dépassez pas 25 minutes car au-delà vous rentrerez en sommeil profond qui s’accompagnera d’un réveil léthargique défavorable à la bonne reprise des activités de la journée.

Et si vous n’arrivez pas à dormir pendant la sieste, prenez juste un temps calme après le repas, en réalisant par exemple une série de respirations conscientes.

 

Récoltez votre sève à bouleau

Bouleau

A la fin de l’hiver, avant que les premières feuilles n’apparaissent, choisissez un bouleau d’au moins 30 cm de diamètre et percez un trou de 2 cm de profondeur, de biseau vers le sol.

Introduisez une petite tubulure en plastique flexible et bien propre dans le trou par lequel la sève s’écoule tout doucement. Le tuyau doit permettre d’atteindre le contenant que vous allez utiliser.

Récoltez la sève au quotidien afin d’en boire 1 verre par jour. Vous pouvez aussi employez un flacon d’1l vous permettant d’en boire pendant 4-5 jours. Vous devrez le garder au frais. Afin de préserver l’arbre, refermez le trou une fois l’opération achevée : fabriquer une « cheville » en bois de bouleau et recouvrez-la de cicatrisant naturel (cire ou résine).