Rhume des foins quand tu nous tiens !

Par le Dr. Jean-Christophe Charrié.

Qu'est ce que le rhume des foins ?

le nez coule comme une fontaine
Éternuements à la chaîne
C’est tout simplement de l’eau translucide qui coule du nez, des éternuements à la chaîne ou des signes oculaires : bref, de quoi vous transformer en véritable fontaine.
Ce n’est pas infecté comme pour les gros rhumes de l’hiver, ce n’est que de l’allergie ou une simple réaction neurovégétative vasomotrice. Voici plusieurs façons de soulager le rhume des foins, choississez celle qui vous convient le mieux.

Vous éternuez et votre gorge est irritée ?​

L’idéal c’est alors le coquelicot (papaver rhoeas) en tisane de fleurs ou en teinture mère (10 à 30 gouttes 3 fois/jour). Cette plante calme bien les symthômes. Toutefois elle est un peu sédative et certains s’endormiront facilement pendant la journée, donc attention au volant.

coquelicot

Pour être bien protégé, vous pouvez rajouter une plante antiallergique comme la réglisse (sauf chez les sujets à risque d’hypertension), du plantain (Plantago major) en feuilles ou en teinture mère (10 à 30 gouttes 3 fois/jour), ou du sureau (Sambucus nigra) en fleurs ou en teinture mère (10 à 30 gouttes 3 fois/jour).

Vous pouvez aussi faire des inhalations en déposant simplement quelques gouttes d’huile essentielle de menthe ou d’alcool de menthe sur un mouchoir.

Ou bien prenez un écorce de citron et, tête en arrière, pressez sur l’écorce de façon à en extraire les essences qu’elle contient dans les narines et ainsi à les inhaler.

Cela est aussi possible avec l’écorce de mandarine.

Mon ordonnance antirhume des foins

La ronce (Rubus fructiosus) est la plante qui a le meilleur effet astringent sur les muqueuses ORL.

Préparez les feuilles en infusion, ou demandez-les chez votre pharmacien en teinture mère, ou mieux encore, en bourgeons macérats glycériné :

  • chez l’enfant 1 goutte/kg
  • chez l’adulte 25, 50 ou 100 gouttes 3 fois/jour en fonction du poids mais aussi de l’intensité des signes.

On peut débuter un traitement d’attaque avec 100 gouttes 3 fois les 2 premiers jours, puis 50 gouttes les jours suivants pendant 3 à 10 jours.

Retrouvez d’autres conseils dans le livre « Se soigner toute l’année au naturel »  coécrit par le Dr Charrié et Marie-Laure de Clermont-Tonnerre ..

Par le Dr. Jean-Christophe Charrié, le 29 mai 2020