L’IEMPI certifié QUALIOPI !

Logo Qualiopi
Qualiopi, certification qualité

En 2021, l’ IEMPI a décidé de s’engager dans un processus qualité. 

Nous nous sommes orientés vers la certification QUALIOPI qui vise à assurer aux bénéficiaires des actions de formation, la qualité du service et ouvre la possibilité de faire appel à des fonds publics ou mutualisés.

C’est le certificateur AFNOR qui a réalisé l’audit et a attribué la certification à l’IEMPI le 19 novembre 2021 pour une durée de 3 ans.

La marque QUALIOPI est une marque de garantie valorisant des services présentant des qualités particulières et répondant à des exigences spécifiques, détaillées à l’article R 6316-1 du Code du travail et à l’annexe du décret n°2019-565 du 6 juin 2019 relatif au référentiel national sur la qualité des actions concourant au développement des compétences, devenue l’annexe au chapitre VI du titre premier du livre III de la sixième partie du code du travail (partie réglementaire).

Elle a été mise en place par l’Etat pour contribuer à faciliter le choix d’un prestataire par les individus ou les entreprises.

Les enjeux de la marque sont de garantir la qualité des processus mis en œuvre par les prestataires d’actions concourant au développement des compétences, ce qui contribuera à faciliter le choix d’un prestataire par les particuliers et les entreprises, et de garantir l’amélioration continue des processus qualité certifiés.

La marque QUALIOPI répond à un processus d’attribution rigoureux et normé basé sur l’obtention d’une certification délivrée par des organismes certificateurs accrédités.
Les processus mis en oeuvre par les prestataires doivent ainsi satisfaire les sept (7) critères suivants définis à l’article 1er du décret n°2019-564 du 6 juin 2019 relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle :

  • premier critère : les conditions d’information du public sur les prestations proposées, les délais pour y accéder et les résultats obtenus
  • deuxième critère : l’identification précise des objectifs des prestations proposées et l’adaptation de ces prestations aux publics bénéficiaires, lors de la conception des prestations 
  • troisième critère : l’adaptation aux publics bénéficiaires des prestations et des modalités d’accueil, d’accompagnement, de suivi et d’évaluation mises en œuvre
  • quatrième critère : l’adéquation des moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement aux prestations mises en œuvre
  • cinquième critère : la qualification et au développement des connaissances et compétences des personnels chargés de mettre en œuvre les prestations ;
  • sixième critère : l’inscription et l’investissement du prestataire dans son environnement professionnel
  • septième critère : le recueil et à la prise en compte des appréciations et des réclamations formulées par les parties prenantes aux prestations délivrées.