Formations : inscrivez-vous !

BON A SAVOIR !
LES PROCHAINS CYCLES DE FORMATION DÉBUTENT EN SEPTEMBRE ET OCTOBRE 2020!

Inscrivez-vous!

L’IEMPI propose des formations à l’endobiogénie adaptée à différents publics.

Nos enseignements s’adressent aux médecins, pharmaciens, sages-femmes, chirurgiens-dentistes, aux ostéopathes et aux professions paramédicales (masseurs -kinésithérapeutes, préparateurs en pharmacie, etc.).

Découvrez ci-dessous la formation correspondant à votre profession.

Prochaine formation destinée aux médecins, pharmaciens, sages-femmes et vétérinaires :
ENSEIGNEMENT DE PHYSIOLOGIE INTÉGRATIVE ET DE PHYTOTHÉRAPIE CLINIQUE

  • 6 séminaires de 3 jours de formation sur 2 ans, soit 125 heures
  • Enseignement suivi d’un samedi de pratique clinique et biologique
  • Les cours sont assurés par des médecins,  pharmaciens et chirurgien-dentiste formés à l’approche médicale endobiogénique.

Lieu de formation

  • Résidence Internationale de Paris : 44 rue Louis Lumière 75020 Paris.

Nouvelle formation dédiée aux ostéopathes et aux professions paramédicales (masseurs-kinésithérapeutes,  préparateurs en pharmacie, etc.) : PRISE EN CHARGE SYSTÉMIQUE ET PHYTOTHÉRAPIE CLINIQUE

L’IEMPI lance une nouvelle formation dédiée aux kinésithérapeutes, ostéopathes et paramédicaux sur l’approche endobiogénique, intitulée « prise en charge systémique et phytothérapie clinique dans le soin thérapeutique ».

  • 2  séminaires de 3 jours (du mercredi au vendredi) sur 6 mois, soit 42 heures de formation.
  • Débute sur Paris en octobre 2020
  • Les cours sont assurés par des médecins,  pharmaciens et chirurgien-dentiste formés à l’approche médicale endobiogénique.

Nouvelle formation dédiée aux chirurgiens-dentistes :  PRISE EN CHARGE SYSTEMIQUE ET PHYTOTHERAPIE CLINIQUE EN ODONTO- STOMATOLOGIE

L’IEMPI lance une nouvelle formation dédiée aux chirurgiens-dentistes sur l’approche endobiogénique, intitulée « prise en charge systémique et phytothérapie clinique en odonto-stomatologie ».

  • 2  séminaires de 3 jours (du mercredi au vendredi) sur 6 mois, soit 42 heures de formation.
  • Débute sur Paris en octobre 2020
  • Les cours sont assurés par des médecins,  pharmaciens et chirurgien-dentiste formés à l’approche médicale endobiogénique.

Le contenu de l’enseignement se propose de conduire la réflexion du thérapeute lui permettant de mettre en évidence le cheminement qui :

  • part de l’équilibre physiologique initial,
  • analyse la finalité et la régulation de la réponse physiologique adaptative,
  • met en évidence le niveau de cette possible dysrégulation adaptative et enfin les éléments physiopathologiques spécifiques à corriger pour retrouver l’état d’équilibre physiologique initial.

Plantes qui soignentLa place de l’outil « Plantes médicinales » est primordiale dans cette démarche.

À partir des données issues de la tradition, et réactualisées dans le cadre de nos connaissances actuelles – tant sur le plan de l’étude pharmacologique que de la validation clinique – la phytothérapie clinique devient alors une arme thérapeutique non négligeable.
Cette conception spécifique dans l’utilisation de la plante médicinale permet d’aborder le traitement de près de 80 % de pathologies courantes, ou d’être associée à un traitement classique substitutif pour les pathologies plus lourdes.

Il n’est pas difficile d’envisager que, grâce aux multiples substances que le végétal contient – très souvent identiques ou similaires dans leurs effets à ceux à l’œuvre dans le corps humain, aussi bien au niveau enzymatique qu’hormonal – et qui lui permettent d’assurer son métabolisme propre et donc le maintien de sa vie, la plante médicinale puisse se présenter du fait de telles analogies de fonctionnement, comme un moyen prioritaire auquel recourir pour soigner l’être humain.

À condition, bien évidemment, d’avoir une connaissance précise des mécanismes qu’elles mettent en œuvre, et d’en maîtriser les effets lorsqu’elles sont appliquées à l’homme, les plantes médicinales grâce à la complexité de
leur composition se présentent comme un moyen privilégié pour assurer un traitement, qu’il soit symptomatique, de drainage ou de régulation physiologique spécifique.

De ce fait, une telle complexité qui – dans la vision simplificatrice de la médecine à la recherche du médicament à activité ponctuelle – a semblé devoir justifier leur abandon, devient au contraire un argument majeur pour justifier leur réintroduction au cœur même de l’acte thérapeutique.
Dans la perspective d’une vision nouvelle de la plante médicinale s’appuyant sur une compréhension réfléchie de l’action physiologique spécifique des substances complexes appliquées à l’être humain, il est grand temps de reconsidérer l’apport capital que peut représenter la remise en valeur de la phytothérapie au sein de la médecine confrontée aux limites des possibilités des thérapeutiques qu’elle propose.

Interview du Dr Jean-Christophe Charrié présentant l’endobiogénie

Interview du Dr Jean-Christophe Charrié par C17 infos, présentant l’approche médicale endobiogénique:  une approche médicale moderne, intégrative et personnalisée, respecteuse du patient et de son environnement.

https://youtu.be/KHQQm0pZDv