Fièvre et virus hivernaux

Par le Dr. Jean-Christophe Charrié

fievre hivernale
Fièvre et virus hivernaux

La fièvre est votre amie pour bien lutter contre les virus : respectez là!

Le principal système de défense de votre organisme contre les virus est la fièvre. 

Il n’y a que les petits enfants qui peuvent faire des convulsions car leur système de régulation de la température n’est pas fini. Pour les autres, respectez votre fièvre, ne la faites pas baisser artificiellement avec des médicaments comme le paracétamol ou l’aspirine. Cependant, vous pouvez les prendre si vous avez trop de douleurs mais pas pour faire baisser la température.

Alors si vous avez de la fièvre quoi faire ?

1. Avant tout: hydratez-vous.

Il est très important de boire beaucoup. Profitez-en pour boire des tisanes qui vous aideront à guérir.

Quelques exemples au choix:
Et si vous avez des signes pulmonaires (toux, difficultés à respirer,…)

fleurs mauve+ guimauve+coquelicot +bouillon blanc. 

Vous pouvez également  boire les eaux riches en magnésium ( eau Hépar ) ou 1 sachet de 20g de Chlorure de Magnésium. Diluez le dans 1 litre d’eau et buvez en 2 à 3 verres par jour. Effectivement, cela peut donner une fausse diarrhée mais il ne faut pas être surpris).

2. Supprimez le sucre de votre alimentation

Parce qu’il « nourrit » votre infection. Donc pas de sirop ni de miel !!! En revanche, le miel est bon en convalescence.

3. Mettez votre pancréas au repos.

À cet égard, pas de graisses cuites, pas de cuisine industrielle…

Préparez vous des bouillons de légumes. Utilisez une cuisson douce essentiellement à la vapeur. Faites des repas de fruits.

4. Prenez les bains

Ensuite, si la fièvre est difficilement supportable prenez des bains avec de l’eau de fleurs d’oranger dedans. Ainsi qu’une douche en étant assis sur un tabouret. 

Vous pouvez également passer un gant d’eau fraîche avec de l’eau de fleur d’oranger ( celle pour les gâteaux) sur le front, la nuque ou les plis inguinaux.

Enfin: reposez-vous

En tout premier lieu, dans le moindre doute voyez votre médecin. 

Et en particulier, si vous avez des difficultés à respirer appelez 📞 le 15 sans hésitation

Par le Dr. Jean-Christophe Charrié, le 16 mars 2020