Endobiogénie et plante médicinale

Société Française de Phytothérapie et d’Aromathérapie et Société Française d’Endobiogénie et Médecine (SPA et SFEM)

 Coordonné par : Francis Alliot et Bruno Dal Gobbo

Endobiogénie: Du sens en physiologie à la pratique en phytothérapie

Cet ouvrage explore la physiologie et par conséquent permet de comprendre le « vivant » dans son ensemble ainsi que les fondements de la structure et de la fonctionnalité du « vivant ». Ces concepts s’appliquent au vivant dans sa diversité. D’une par à l’homme et au végétal (la plante) mais d’autre part au monde bactérien et viral.

Le vivant est composé d’éléments qui possèdent des structures et des fonctions multiples et imbriquées. À cet égard, notamment dans le cas de l’organisme humain, l’apport de l’endobiogénie permet de discerner les relations entre les éléments du tryptique « structure-fonction-information ».

L’endobiogénie s’appuie sur la théorie neuro-endocrine initiée par le Dr Christian Duraffourd. Elle est fondée sur le respect durable de l’organisme humain dans sa dynamique propre.

Elle offre des outils thérapeutiques essentiellement d’origine végétale.

À travers les 13 chapitres qui le composent l’ouvrage donne ainsi un éclairage sur les interactions entre la physiologie humaine ses symptômes pathologiques et les possibilités thérapeutiques offertes par la plante médicinale dont l’étude fait l’objet du dernier chapitre.

Publié le 2 novembre 2020