Endobiogénie au Mexique : résultats du partenariat avec l’équipe Française

La ville de Mexico a ajouté de la tisane médicinale au kit pour soigner les patients atteints de COVID-19

Le chef du Secrétariat de la santé de la capitale, Oliva López Arellano, a déclaré que cet ajout était une recommandation du domaine de la médecine intégrative du Ministère de la Santé du Mexique.

Une tisane médicinale ajoutée au kit pour soigner les patients atteints du COVID 19 (Photo: REUTERS / Edgard Garrido)

Les autorités de la capitale indiquent que la tisane est ajoutée à une trousse médicale que le gouvernement de Mexico  livre aux patients atteints de COVID-19.

La tisane permettrait de renforcer la réponse immunitaire de l’organisme. Elle a été élaborée en utilisant une base de connaissance des plantes médicinales mexicaines.

Le kit est composé :

  • d’un thermomètre numérique,
  • d’un gel antibactérien, d’un masque buccal
  • de paracétamol
  • de la tisane de plantes médicinales
  • d’un oxymètre pour vérifier les niveaux d’oxygène.

Une recommandation du domaine de la médecine intégrative du Ministère de la Santé du Mexique

En plus des unités de santé du Ministère de la santé du Mexique qui traitent de « diversité thérapeutique », un groupe de scientifiques  travaille sur la médecine clinique à base de plantes, l’homéopathie, l’apiculture.

Une tisane aux effets anti-inflammatoires

(PHOTO: GRACIELA LÓPEZ / CUARTOSCURO)

L’utilisation de cette tisane a été soumise aux autorités de la Commission fédérale pour la protection contre les risques sanitaires. Les autorités ont validé cette utilisation.

La tisane fait partie des ressources culturelles du pays et de la ville. Elle permet d’accroître la réponse anti-inflammatoire de l’organisme.

La préparation fait partie d’un ensemble d’éléments de phytothérapie clinique qui « est bien documentée » puisqu’il existe même un index de base des plantes médicinales mexicaines.

Le kit s'intègre dans un programme de détection et de protection des cas COVID-19

Claudia Sheinbaum, chef du gouvernement de la ville de Mexico depuis 2018

L’utilisation de cette tisane, présentée aux autorités du gouvernement mexicain, fait partie du programme de détection, et de protection des cas COVID-19. Ce programme vise à identifier les premiers cas susceptibles de devenir graves pour  couper la chaîne des infections en les isolant.

Le chef du gouvernement de la capitale, Claudia Sheinbaum et le Recteur de l’Université nationale autonome du Mexique (UNAM), Enrique Graue, ont indiqué qu’une formation sera dispensée aux médecins des pharmacies de la ville pour détecter les cas de coronavirus.

Le séminaire débutera vendredi de manière virtuelle avec la participation de quelque 600 médecins généralistes.

Mardi, la ville de Mexico a enregistré un cumul de 38 117 infections et 4 821 décès. Le pays compte près de 155 000 cas et 18 310 décès.

Des kits, livrés au domicile des patients soupçonnés d'être porteurs du virus

Claudia Sheinbaum, a déclaré que le kit serait livré au domicile des patients soupçonnés d’être porteurs du virus ainsi qu’aux personnes ayant un risque élevé de contagion.

Cette opération vise à réduire la circulation du virus. « Ce que nous voulons, c’est que les personnes qui commencent à avoir ces symptômes restent chez eux pour protéger les autres », a déclaré Claudia Sheinbaum.