Capacité adaptative et autoguérison – Virus et Covid-19

Par le Dr. Jean-Christophe Charrié

ADAPTATION_GUÉRISON_COVID-19
S'adapter pour vivre, s'adapter pour guérir

Capacités d’autoguérison : l’adaptation 

Je vous ai parlé dans mon précédent article de nos capacités d’auto-réparation ce qui permet nos guérisons. 
Cela dépend d’une tétralogie : adaptation, congestion, inflammation et immunité.

Parlons de l’adaptation.

L’adaptation est le propre de la vie. Sans adaptation la vie n’est pas pérenne.

Alors imaginez que vous vous promeniez au paléolithique dans la savane et que vous rencontriez un guépard ( agresseur potentiel). Et bien à ce moment, sans la mise en place d’une dynamique de défense, vous vous faisiez dévorer. 
Cette dynamique de défense peut vous sauver la vie, mais pas toujours. C’est toutefois mieux que rien.

Si nous sommes là aujourd’hui à lire ces lignes c’est que notre ancêtre du paléolithique a eu une bonne adaptation. Du moins jusqu’au moment où il a pu procréer.

Face à un agresseur – aujourd’hui le coronavirus – il nous faut nous adapter.

Nous avons dans notre organisme des outils spécifiques pour cela. Et en particulier des glandes qui y travaillent journellement.

Les principales glandes adaptatives 

Les deux principales adaptative sont:
– La glande surrénale

Elle est située au dessus du rein, d’où son nom. Elle gère la survie à chaque instant grâce à la production de l’adrénaline, du cortisol, de l’aldosterone et aussi de la DHEA.
– La glande thyroïde

Elle a la forme d’un papillon est situé à la base de la gorge. La glande thyroïde gère surtout l’adaptation avec les rythmes de notre environnement (saisonnalités, changement de climat, …), grâce à trois éléments: la colloïde ( longue durée), la T4 (hormone de la semaine), la T3 (hormone de la journée).

Vous pouvez donc aider votre organisme à améliorer ses capacités adaptatives.

Les conseils pour faire fonctionner de façon optimum ces deux glandes.

Prenez l’air, faites de la marche 🚶‍♂️au moins 30 mn par jour. Exposez, quand cela est possible, vos avant-bras ou vos mollets au soleil ☀️pendant cette promenade, sont des attitudes bénéfiques.

Pour soutenir vos glandes surrénales

Pour soutenir spécifiquement vos surrénales vous pouvez consommer des aliments riches en vitamine C comme le poivron🌶, le kiwi🥝, les agrumes 🍋🍊etc…
Utilisez également des plantes adaptatives (faciles à trouver à la pharmacie avec le conseil du pharmacien). Par exemple le cassis, la rhodiole, le gingembre, l’eleutherocoque ( encore appelé gingembre russe), le Goji. 

En dehors de celles qui sont alimentaires le pharmacien peut vous conseiller des spécialités qui les contiennent. Ou encore des formes simples comme des tisanes, des teintures mères, de la gemothérapie ou des gélules.

Pour soutenir votre glande thyroïde

En ces temps particulier avec en plus l’arrivée du printemps prenez au petit déjeuner un porridge 🍵 de flocons d’avoine. Cuits dans du lait d’avoine, rien de tel pour soutenir la thyroïde.
Les algues de mer sont intéressantes aussi, et en particulier des soupes miso🍜. Le pharmacien peut aussi vous donner en teinture mère de l’avoine, du fucus ou de la laminaire.

Alors simplement à la maison vous pouvez faire une petite gymnastique. N’oubliez pas de profiter des rayons du soleil☀️. Commencez votre journée par un porridge à l’avoine avec des baies de goji, mangez dans la journée des fruits riches en vitamines C🍋🍊🥝.  Tout au long de la journée buvez des tisanes de feuilles de cassis, de racine de gingembre et de citron 🍋. Et pour bien finir la journée ajoutez une soupe une soupe miso le soir.

Ainsi vous contribuez à soutenir votre capacité adaptative.

Par le Dr. Jean-Christophe Charrié, le 18 mars 2020